Les hommes de Billancourt (2018)

Qui étaient les hommes de Billancourt ? A la veille de mai 68, ils sont 38.000 à venir travailler dans l’usine Renault, située aux portes de Paris. En 1992, l’usine fermera ses portes. Elle avait la particularité d’employer une majorité de travailleurs immigrés : ces nouveaux prolétaires sont entrés comme figurants dans l’histoire. Au cours de cette période, ils y deviendront sujets de leur destin, et acteurs principaux de la classe ouvrière française. 

Production Flach films, coproduction et diffusion France 2 (Infrarouge) en avril 2018 et TV5 monde en 2018.

Projet ayant obtenu l’aide à l’écriture de la région Ile de France en 2014 avec l’association ATRIS (Association des Anciens Travailleurs de l’Île Seguin). L’enquête a été également réalisée auprès de l’association Ametis, ancien cadres de Renault Billancourt. Les interviews avec les anciens ont été réalisés sur le Pavillon sur l’île Seguin, avec la courtoisie de la ville de Boulogne et de Renault.

1045/3a- Gève Renault Billancourt – cote a cote europŽens et immigrŽs africains – 22/1/1965 ©gerald Bloncourt
Photo Gérald Bloncourt 1968
photo Gérald Bloncourt
photo Gérald Bloncourt
Collection Atris

Presse :

Présentation du film :

3 entretiens préparatoires réalisés en 2015

Voir le film :

lien pour voir le film en streaming payant sur le site de France Télévision

https://tv-programme.com/les-hommes-de-billancourt_documentaire

contacter Flach film ou Caroline Pochon pour avoir un lien privé

Les hommes de Billancourt, quelques portraits :

les anciens d’Atris, 2015

Arezki Amazouz (Atris)
Patrick Schweizer (Atris)
Mohammed Amri (Atris)
Moussa Ndiaye (Atris)

Musique originale du film :

Greg Corsaro, avec la voix de Zale Seck

Musique du film : Greg Corsaro, avec la voix de Zale Seck

Enregistrement de la musique du film, Zale Seck avec Greg Corsaro (extrait du work in progress, 2mn27) :